À la une

La MRC de Charlevoix démarre avec succès la première étape de son «Laboratoire innovation».

30 avril 2018

Baie-Saint-Paul, le 30 avril 2018 – Après quelques semaines de préparation, les maires de la MRC de Charlevoix ont démarré un processus de réflexion afin de cibler leurs priorités de développement pour les trois prochaines années. La création d’une réflexion avec la formule « laboratoire » permet de se donner l’espace pour penser autrement, de remettre en question les façons de faire ainsi que de créer une interaction encore plus dynamique et collaboratrice entre les municipalités et leurs ressources professionnelles. Bref, ce laboratoire comportera plusieurs étapes de réflexion et de collaboration qui conduiront au dépôt d’un plan d’action 2018-2021, applicable au territoire de la MRC de Charlevoix.

LaboMaires_2Première étape réalisée – Se donner un espace de réflexion et de discussions
La première étape réunissait tous les maires accompagnés de la directrice générale de la MRC, de la directrice du Service de développement local et entrepreneurial de la MRC et de l’agente de développement rural. Cette étape consistait à définir les futures orientations pour démarrer un processus de changement. Les thèmes abordés ont porté sur les défis et les enjeux auxquels les municipalités et la MRC doivent répondre dans un environnement où les besoins de la population ainsi que le développement local et entrepreneurial deviennent de plus en plus exigeants pour les petites communautés. Et tout cela dans un contexte où les ressources humaines et financières demeurent réduites en regard de l’ampleur des demandes.

La question de s’outiller et de développer des collaborations pour être plus performants et continuer d’offrir des services de qualité à leur population était ainsi à l’ordre du jour. Autre thème abordé : la place que veut occuper la MRC de Charlevoix dans le développement régional et dans celui de la Capitale-Nationale. De plus, les bonnes pratiques en communication étant devenues primordiales, les maires ont défini leurs attentes face au développement de nouveaux outils permettant l’amélioration continue des façons de communiquer avec les intervenants municipaux.

LaboMaires_1Les maires ont conclu que cette première étape représentait une réussite. Elle a répondu aux attentes et aux objectifs qu’ils s’étaient fixés, soit envisager différemment leur développement, demeurer créatifs et collaborateurs pour innover afin d’offrir de meilleurs services à leur population tout en se donnant la possibilité d’être plus attractif auprès de futurs résidents.