À la une

Les lauréats des Prix du patrimoine

26 avril 2019

C’est lors d’une cérémonie tenue à l’église de Saint-Irénée que les lauréats de la 8e édition des Prix du patrimoine de Charlevoix ont vu leurs actions de préservation et de mise en valeur récompensées.

Les lauréats

Catégorie Conservation et préservation
Deux dossiers ont particulièrement intéressé le jury : la rénovation et la restauration de la Forge Riverin, par la Société d’histoire de Charlevoix, et la restauration des bâtiments du Domaine à Liguori dans le cadre de l’établissement d’une éco auberge sur ce site, par la Coopérative de solidarité L’Affluent.

Chacun de ces lauréats reçoit un bon d’achat d’une valeur de 250 $ offert par Rona Gestion Berlaber et par la quincaillerie Alphide Tremblay & Fils Home Hardware.

Catégorie Interprétation et diffusion
Pour la réalisation d’une maquette de l’ancien hôpital de Baie-Saint-Paul, le Centre d’activités de jour de St-Placide en déficience intellectuelle du CIUSSS de la Capitale-Nationale a mérité ce prix.

Également, l’artiste Conrad Paradis, connu sous le nom de Pibo, a été récompensé pour la création et la mise en place de l’exposition intitulée « Du Pélican à La Baleine » qui rend hommage à un lieu chargé d’histoire situé le long du littoral à partie de l’embouchure de la rivière Malbaie en direction de Cap-à-l’Aigle.

Préservation et mise en valeur du paysage
Deux projets se sont particulièrement distingués soit, la production d’un livre d’artiste et la mise en place d’une exposition par les artistes Patricia Aubé et Vanessa Locatelli qui ont mis en valeur les paysages du territoire non organisé du Lac Pikauba par le biais de dessins et de textes de poésie. Aussi, la Traversée de Charlevoix a été récompensée pour la réalisation de percées visuelles le long du sentier de randonnée pédestre lesquelles permettent d’apprécier l’histoire d’une lente évolution géologique mettant en valeur le milieu naturel.

Les lauréats se méritent un reportage photo diffusé sur le site Internet Photo Pierre Rochette-Charlevoix d’est en ouest, et réalisé par Pierre Rochette, d’une valeur de 250$ chacun.

Mention
Le jury a aussi décerné une mention spéciale à la municipalité de Baie-Sainte-Catherine pour la réalisation du belvédère la Porte du Fjord qui permet de contempler l’embouchure du Fjord du Saguenay dans toute sa splendeur.

Porteurs de tradition
Finalement, les MRC ont aussi reconnu deux porteurs de traditions en les personnes de madame Diane Dufour, de Saint-Siméon, et de monsieur Pierre Dufour, de L’Isle-aux-Coudres.

Madame Dufour fait partie des quelques rares propriétaires d’une érablière familiale. En effet, les érablières qui demeurent sont plutôt inhabituelles dans Charlevoix et particulièrement dans l’est du territoire. C’est donc dire que les pratiques traditionnelles en lien avec ces érablières se perdent de plus en plus.

Madame Dufour a appris la pratique traditionnelle de l’acériculture de son père et après l’avoir transmise à ses enfants, elle œuvre maintenant à transmettre son savoir auprès de ses petits enfants.

C’est grâce à Gaston à Arthur à Noël si Pierre Dufour possède un savoir précieux et c’est grâce à ce dernier que son fils Éloi hérite de ce fabuleux patrimoine. Pierre Dufour se souvient des histories et des légendes marsouines. Il les chante. Il les joue tout en musique. Passionné de chant et de musique folkloriques, il compose aussi des textes qui racontent L’Isle-aux-Coudres et son pays. À l’origine du Festival folklore Isle-aux-Coudres, il contribue à garder bien vivant un folklore permettant d’établir un pont entre les générations, un dialogue entres jeunes et moins jeunes.

Son fils Éloi assure la relève en interprétant lui aussi divers chants folkloriques enseignés pas son père.

Tous deux se verront mis à l’honneur dans le cadre d’une exposition-hommage qui sera présentée, à l’été 2019, au Musée de Charlevoix (7 juin au 4 août) ainsi qu’au Carrefour culturel Paul-Médéric (8 août au 15 septembre).
_GIL6202 (2)
Crédit: Émélie Bernier-Le Charlevoisien

Les partenaires des prix du patrimoine
Les Ententes de développement culturel de la MRC de Charlevoix et de la MRC de Charlevoix-Est, Photo Pierre Rochette, Rona Gestion Berlaber, Quincaillerie Alphide Tremblay et Fils Home Hardware, Le Charlevoisien, Le Musée de Charlevoix et le Carrefour culturel de Baie-Saint-Paul soutiennent les efforts de sensibilisation des MRC dans le cadre des Prix du patrimoine.

Un concours qui se tient aussi à l’échelle de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches
À l’issu de ce concours, le Conseil de la culture des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches organise, avec la collaboration de 15 MRC dont celles de Charlevoix ainsi que des villes de Lévis et de Québec, un grand événement de reconnaissance des projets de tout ordre s’étant démarqués sur ces territoires. Ainsi, les récipiendaires seront mis à l’honneur, le 15 juin prochain, à Sainte-Catherine de la Jacques-Cartier.