Sécurité incendie

Conseils de prévention

Quand on parle de protection contre les incendies, la prévention constitue évidemment le meilleur moyen. Quelques simples précautions peuvent en effet éviter le pire.


9-1-1

Retenez bien ce numéro de téléphone : 9-1-1. Apprenez à vos enfants quand et comment le composer car les appels à ce numéro ont déjà sauvé de nombreuses vies. N’hésitez pas à le composer dès que vous constatez un début d’incendie (en ayant d’abord pris soin d’évacuer les lieux). Un délai de quelques minutes fait souvent la différence entre un sinistre et un incident banal.


Avertisseurs de fumée

On ne le répétera jamais assez : un détecteur de fumée en bon état peut faire la différence entre la vie et la mort. En effet, cet appareil veille sur vous et sur votre famille 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les avertisseurs de fumée sont obligatoires sur le territoire de la MRC de Charlevoix; une réglementation municipale régit leurs installations. Il est important de vérifier les piles de vos avertisseurs si ceux-ci ne sont pas raccordés de façon permanente à un circuit électrique. Il faut changer les piles deux (2) fois par année. Afin de vous rappeler de changer vos piles dans votre avertisseur de fumée, voici un truc simple :

Changement d’heure, changement de pile.


Avertisseur de monoxyde de carbone

Il est obligatoire d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans une résidence où un appareil à combustion est installé tel qu’un poêle, annexe, aérotherme ou fournaise dont l’alimentation est solide, liquide ou au gaz. Le monoxyde de carbone est très dangereux et peut être mortel.

Il peut occasionner les symptômes suivants :

  • fatigue
  • étourdissements 
  • maux de tête 
  • nausée
  • respiration irrégulière

Extincteur

Un extincteur est obligatoire dès qu’il y a présence d’un appareil de combustion dans le bâtiment. Cette extincteur doit être du type ABC d’au moins cinq (5) lb et/ou coté ULC 2A-10BC et ce dernier doit être conforme aux normes en vigueur.

Si vous songez à vous procurer un extincteur, assurez-vous qu’il porte l’étiquette ABC. Elle indique que l’extincteur contient une poudre polyvalente convenant à la plupart des incendies : ceux causés par le bois, le papier et le tissu (A), ceux provoqués par les liquides inflammables (B) et ceux produits par les appareils électriques (C). Il doit être placé bien en vue, à portée de la main, près d’une sortie et éloigné d’une source d’incendie telle que la cuisinière. Pour s’assurer du bon fonctionnement, il doit être vérifié régulièrement, assurez-vous de respecter les consignes du fabricant. Voici quatre (4) types d’entretien qui doivent être faits selon les normes du fabricant :

1— Inspection annuelle
Les extincteurs doivent être inspectés visuellement au moins une fois par année. Cette inspection consiste à renverser l’extincteur ainsi qu’à le secouer, tète en bas, afin de décompacter la poudre qu’il contient, Il faut également vérifier l’état de l’extincteur, si la goupille est bien fixée, l’aiguille du manomètre doit être dans la zone verte et il faut vérifier le tuyau afin de voir s’il n’est pas obstrué.

2— Entretien préventif
Extincteur à poudre : tous les 6 ans. Travaux à effectuer : Remplacer la poudre et vérifier le bon fonctionnement de l’appareil. Un collet de vérification ainsi qu’une étiquette SIMDUT indiquant la date de l’entretien doivent être apposés conformément à la norme NFPA10.
Extincteur à Eau, Type K, Co2 : tous les 5 ans.

3— Test hydrostatique
Ce test consiste à s’assurer du bon état du contenant en le soumettant à une pression déterminée par le fabricant. Extincteur à poudre : tous les 12 ans.
Extincteur à Eau, Type K, Co2 : tous les 5 ans.

4— Recharge
Lorsqu’un extincteur a été utilisé, même partiellement, il doit être rechargé à nouveau sans délai. À noter qu’une recharge ne constitue pas un entretien préventif.


Chauffage au bois et feux de cheminée

Les appareils de chauffage au bois peuvent entraîner la formation de dépôts de créosote et causer par la suite des feux de cheminée. Ces feux de cheminée constituent une cause très importante d’incendie. Utilisez du bois sec et du bois dur (érable, merisier, chêne). Ramonez la cheminée au moins une fois par année et vérifiez l’intérieur de la cheminée et le tuyau de fumée régulièrement pour y déceler toute accumulation de créosote.

Nous vous recommandons fortement d’opter pour un appareil homologué et certifié comme étant à combustion propre.


Feux de cuisson

Les incendies causés par les feux de cuisson sont parmi les plus courants dans les bâtiments résidentiels. Évitez surtout de faire de la friture dans une casserole et utilisez plutôt une friteuse homologuée ULC, CSA ou Acnor. Lorsqu’il y a un début d’incendie sur la cuisinière, le couvercle du récipient est souvent le meilleur instrument pour l’éteindre. Sinon, vous pouvez utiliser un linge mouillé afin d’étouffer le feu comme le ferait un couvercle.

Électricité, panneau électrique, fusibles, rallonges électriques, prises et fiches électriques
L’électricité, quoiqu’indispensable, demeure l’une des principales causes d’incendie. Il est important de faciliter l’accès au panneau électrique en laissant une distance de 3 pieds (1 mètre) de tout objet. S’il s’agit d’un panneau à fusibles, employez le calibre de fusible selon les recommandations du manufacturier de l’appareil qui y sera branché ou d’un maître-électricien. Pour tout problème, il vaut mieux faire appel à un maître-électricien.

L’utilisation d’une rallonge électrique ne devrait être que temporaire, l’utilisation de façon permanente pour la distribution de courant risque de faire chauffer le fil. Employez le bon type de rallonge en fonction du besoin (usage intérieur ou extérieur?). Les prises électriques ne doivent jamais être surchargées et n’utilisez jamais un appareil dont la fiche électrique est endommagée.


Matériaux combustibles

L’amoncellement d’objets à l’intérieur et à l’extérieur d’une habitation peut devenir un obstacle important pour votre sécurité. Tous ces objets peuvent favoriser la propagation du feu. Profitez des journées de collecte organisées par la MRC de Charlevoix pour vous départir de vos objets volumineux et de vos résidus domestiques ou venez porter ces objets aux écocentres. Pour en savoir davantage, consultez la section suivante Gestion des matières résiduelles.


Dégagement des issues et balcons

En cas d’incendie, il faut être capable de quitter rapidement les lieux. C’est pourquoi il faut en tout temps maintenir libres d’obstruction les issues et les balcons, y compris le parcours qui mène à ceux-ci. L’hiver, il faut déneiger les issues et les balcons. Il ne faut pas utiliser les balcons comme lieu d’entreposage.


Numéro civique visible

Il est essentiel que les services d’urgence puissent identifier rapidement le lieu où ils doivent intervenir. C’est pourquoi il est important que les chiffres de l’adresse d’un bâtiment soient placés en évidence et suffisamment éclairés de façon à ce qu’ils puissent être repérés à partir de la voie publique. S’il n’est pas possible de voir le bâtiment de la voie publique, placez votre identification en bordure de celle-ci.


Plan d’évacuation

Si vous avez des doutes sur l’utilité d’un plan d’évacuation, posez-vous cette simple question : Est-ce que ma famille saurait réagir si un incendie se déclarait chez moi?

L’élaboration d’un plan d’évacuation constitue une étape importante pour prévenir la panique en cas d’incendie. Dessinez d’abord un plan de tous les étages de votre résidence sur lequel seront clairement indiquées toutes les sorties possibles et ce, pour chaque pièce où l’on dort. Prévoyez un trajet principal qui permettra de quitter rapidement les lieux et des sorties de rechange pour chacune des pièces.

Faites régulièrement des exercices d’évacuation d’urgence avec votre famille. Assurez-vous également que tous comprennent bien l’importance de sortir immédiatement de la maison lorsque se déclenche un avertisseur de fumée ou lorsque quelqu’un crie « Au feu! ».

securite

Pour plus d’information :
Luc Bernier, chargé de projet en sécurité incendie
418 435-2639, poste 6030
lbernier@mrccharlevoix.ca