Projet Signature

Pour mieux habiter nos milieux de vie est un projet rassembleur qui mise sur la revitalisation des noyaux villageois des six municipalités qui constituent notre MRC.

L’idée est de cultiver la cohésion sociale, d’optimiser les bâtiments publics existants et de bonifier l’aménagement et l’accès aux milieux de vie en considérant le bénéfice de la population locale avant tout. Sans ignorer l’industrie touristique qui est un moteur économique majeur pour la région, la MRC souhaite miser sur l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens, la rétention de ses nouveaux arrivants et de ses jeunes et renforcer le sentiment d’appartenance de la population à la communauté locale.

Bilan des dépenses engagées au 31 mars 2024 – FRR volet 3

Depuis la fin du mois de novembre 2023, la MRC de Charlevoix a sollicité la participation et l’opinion des citoyens dans le cadre de son projet Signature « Pour mieux habiter nos milieux de vie ». Deux étapes de consultation, réalisées en collaboration avec la firme Rues principales, visaient à identifier les lieux les plus significatifs pour la population et qui ont le plus grand potentiel pour bonifier la qualité des milieux de vie, notamment les cœurs villageois, et c’est plus de 500 personnes qui y ont participé.

Dans un premier temps, la population a été invitée à répondre à un sondage afin de définir les lieux identitaires dans les six municipalités. La réponse des citoyens a dépassé l’objectif visé avec 369 répondants. 95 % des répondants sont des résidents à l’année.

  • 59 répondants demeurent aux Éboulements
  • 49 répondants demeurent à Saint-Urbain
  • 27 répondants demeurent à Petite-Rivière-Saint-François
  • 174 répondants demeurent à Baie-Saint-Paul
  • 16 répondants demeurent à L’Isle-aux-Coudres
  • 35 répondants demeurent à Saint-Hilarion

Des visites dans plusieurs classes du secondaire ont aussi été effectuées en janvier 2024 afin d’obtenir le pouls des adolescents sur leurs milieux de vie. Au total, 44 élèves du Centre éducatif Saint-Aubin ont été rencontrés et 24 élèves de l’école Saint-Pierre à L’Isle-aux-Coudres ont contribué à la démarche.

Atelier de cocréation à Baie-Saint-Paul

La seconde étape consistait à rassembler les personnes intéressées autour d’ateliers de cocréation dans chacune des municipalités, afin de bien comprendre l’identité du milieu, ce qui le distingue, de choisir le lieu identitaire d’intérêt et de proposer une programmation d’activités et une vision d’aménagement. Au total, 128 citoyens de la MRC de Charlevoix ont participé à cette étape (Les Éboulements : 19, Saint-Hilarion : 15, Saint-Urbain : 36, Baie-Saint-Paul : 26, L’Isle-aux-Coudres : 24 et Petite-Rivière-Saint-François : 8).

Les prochaines étapes…

En mars 2024, Rues principales déposera un rapport synthèse des activités de consultation à la MRC de Charlevoix et son contenu  sera diffusé auprès des acteurs concernés. Au regard de ces données, le comité directeur du projet Signature proposera des avenues pour assurer la mise en œuvre des divers projets en collaboration avec les municipalités, au bénéfice de leur cœur villageois.


Prix de participation


Les projets « Signature », financés par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) via son Fonds Régions et Ruralité – volet 3, visent la réalisation d’un projet concret et innovateur ou d’un ensemble de projets ayant un fil conducteur qui contribue à propulser les MRC du Québec comme étant avant-gardiste dans un domaine donné ou à mettre davantage en valeur ce qui la caractérise.

Un collectif réunissant 11 organisations, dont l’Ordre des urbanistes du Québec et Rues principales, a lancé récemment un véritable cri du cœur réclamant des actions pour assurer l’avenir des centres-villes et des villages du Québec.

« Le projet de la MRC de Charlevoix cible ainsi un enjeu bien réel et vise à apporter des solutions de relance économique et d’occupation dynamique des villages pour le bénéfice de la population, des entreprises et des commerces locaux », a précisé le préfet, monsieur Pierre Tremblay.

En effet, la MRC de Charlevoix a choisi de travailler sur un projet rassembleur qui mise sur la revitalisation des noyaux villageois des six municipalités, soit Petite-Rivière-Saint-François, Baie-Saint-Paul, Saint-Urbain, Les Éboulements, L’Isle-aux-Coudres et Saint-Hilarion. L’idée est de cultiver la cohésion sociale, d’optimiser les bâtiments publics existants et de bonifier l’aménagement et l’accès aux milieux de vie en considérant le bénéfice pour sa population locale avant tout. Sans ignorer l’industrie touristique qui est un moteur économique majeur pour la région, la MRC souhaite miser sur l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens, la rétention de ses nouveaux arrivants et de ses jeunes et renforcer le sentiment d’appartenance de la population à la communauté locale.

Documents à consulter

Objectifs